Le CDED

Le Centre de droit économique et du développement (CDED) est né de la fusion en 2007 de deux équipes d’accueil de l’UFR Sciences Juridiques et Économiques de l’Université de Perpignan Via-Domitia (UPVD) :

  • le Centre de Droit de la Concurrence Yves Serra (CDCys, EA depuis 1991) ;
  • le Centre d’Études et de Recherches sur les Transformations de l’Action Publique (CERTAP, EA depuis 2003
Ces deux anciennes EA sont devenues les deux équipes internes du CDED.

Le CDCys est composé principalement de juristes de droit privé et de sciences criminelles mais également d’économistes. Le CERTAP était composé principalement de juristes de droit public auxquels s’ajoutent des membres spécialistes de science politique et d’histoire du droit.

L’obligation de fusion imposée par le ministère a pu, grâce à l’implication des enseignants-chercheurs, devenir un atout et permettre une extension du périmètre de recherche.

La transversalité croissante du travail au sein du CDED a favorisé une nouvelle évolution, décidée à l’occasion de l’Assemblée générale réunie le 15 janvier 2019. Celle-ci a constaté que l’organisation en équipes était dépassée au regard du nombre d’enseignants-chercheurs composant l’unité, et ne correspondait plus à la réalité du fonctionnement du centre.

Désormais, le CDED affiche deux axes :

  • Concurrence, consommation, distribution
  • Action publique (urbanisme, environnement, droit public économique…)
Le CDED est une unité dynamique conduisant une politique d’ouverture vers d’autres disciplines juridiques et non juridiques. Le développement de recherches pluridisciplinaires et transversales, constitue l’un des éléments de la politique de recherche de l’université. Depuis la fusion, un véritable effort a été engagé pour s’intégrer dans les problématiques de l’université.

L’unité affiche une compétence reconnue nationalement et internationalement dans certains champs scientifiques qui se traduit par une production de grande qualité.

Par ailleurs, le CDED a su prendre une place dans l’espace économique et culturel environnant, en développant une collaboration avec les autres professions juridiques (magistrats, avocats, huissiers, notaires), et de manière plus générale avec le monde professionnel.

Aujourd’hui, six Masters sont adossés au CDED :